Rechercher

Antoine Liard ne manque pas d’ambition



Cheveux au vent, bandeau sur la tête, anneau à l’oreille (en dehors du terrain évidemment), tatouage sur la cuisse, chaussettes à mi-mollet, Antoine Liard n’a aucun mal à être identifié sur le front de l’attaque des jaunes et noirs.


Revenu au club au club la saison dernière après y avoir évolué dans sa jeunesse, avant de migrer vers Avranches et une année à Flers, l’attaquant explosif se sent comme un poisson dans l’eau au sein d’un club où il se sent bien, le tout facilité par la confiance que lui accorde Laurent Dufour. « C’est vrai que j’ai pas mal de temps de jeu depuis le début de saison, savoure-t-il. Je suis épargné par les blessures pour l’instant, contrairement à l’année dernière (déchirure et entorse articulo-claviculaire). Dès que je suis arrivé la saison dernière, tout le monde m’a bien accueilli. Ça aide quand tu sens que l’équipe et le club te montrent de l’intérêt. Tu as envie de leur rendre toute la confiance qu’ils t’accordent. » Très souvent titularisé sur le flan droit de l’attaque, Antoine dresse un premier bilan optimiste : « le bilan collectif est positif, on travaille bien, tout le groupe s’entend bien, même si on a enregistré deux défaites d’affilée sur les deux derniers week-ends, il ne faut pas remettre en cause le bon travail du groupe depuis le début de saison. Il faut continuer sur cette voie. » Après un premier revers en championnat dans le derby à Mondeville, les Postiers ne sont pas parvenus à trouver les solutions pour retourner la hiérarchie face à Oissel (N3) lors du 5ème tour de la coupe de France.


De là à pointer un coup d’arrêt ? « Non je ne dirai pas que c’est une alerte, on sait que chaque match est difficile, comme je l’ai dit précédemment, on travaille bien. On n’avait pas perdu depuis plusieurs mois en compétition officielle, il fallait bien que ça arrive un jour. Il faut garder notre ligne de conduite, bien travailler comme on le fait déjà et on retrouvera vite le goût de la victoire. » La possibilité leur en sera donnée dès ce week-end, avec la réception du FC Equeurdreville-Hainneville, formation du Nord-Cotentin promue à l’intersaison au sein de l’élite régionale. Lucide notre « Jeff » : « On veut gagner chaque match, que ce soit après un week-end de défaite, de nul ou de victoire. Mais c’est vrai qu’après avoir subi deux défaites de suite, retrouver au plus vite la victoire et de plus à la maison, permettrait d’engranger un maximum de confiance pour la suite de la saison, qui est encore longue. »


Laurent Dufour pourra de nouveau compter sur son excentré, qui porte un regard éclairé sur sa propre personne : « J’ambitionne vraiment de monter avec le club en national 3 dans les années à venir, et surtout de se maintenir à ce niveau-là, d’aider le club à perdurer au niveau national. Je pense vraiment que le club a ce qu’il faut pour atteindre cet objectif. » Lucide jusqu’au bout des crampons, le garçon a mieux que personne à l’esprit les axes de travail nécessaires à sa progression individuelle. « Je dois être plus décisif, je ne marque pas assez et je ne fais pas assez de passes décisives, analyse-t-il avec clairvoyance. Je dois travailler là-dessus, être plus juste dans la zone de vérité, faire les bons choix. Je dois aussi changer un peu mon caractère, et mon image. Je ne dégage pas forcément celle d’un joueur heureux sur le terrain, alors que je le suis. Je suis juste comme ça, concentré et compétiteur. »


Des atouts dont l’équipe aura bien besoin pour se défaire des pièges d’un championnat de R1 semé d’embûches en tous genres. Antoine n’est pas dupe sur la question : « Le championnat de R1 est difficile et long. Les matchs sont loin d’être faciles, il y a des équipes athlétiques, d’autres qui jouent plus au ballon. Il y a vraiment des équipes aux styles différents. Aucun match ne ressemble à un autre, il faut les prendre un par un et essayer d’en gagner un maximum pour se retrouver le plus haut possible au classement à la fin du championnat. » Premier obstacle avec la visite du FCEH. Et trois points fortement espérés.

520 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout